L’ANIMATEUR FÉDÉRAL

C’est l’assistant d’un titulaire possédant un diplôme inscrit au Répertoire National des Certifications Professionnelles. Il reçoit de celui-ci des directives pédagogiques précises, qu’il se limite à suivre. Il est capable de prendre des initiatives dans le cadre de l’animation.

Compétences attendues
  • Etre capable d’animer un groupe, avec ou sans arme, en toute sécurité.
  • Etre capable de construire une séance collective structurée avec un échauffement, une progression, des exercices, une séquence d’assaut.
La formation

Il s’agit d’une formation préprofessionnelle, alternant des modules de formation sous la responsabilité du cadre technique et des modules en situation avec tuteur. La fonction de tuteur, reconnue par le CTR, est assurée par un intervenant titulaire d’un diplôme inscrit au RNCP.

Cout : 240€, remboursé à hauteur de 90€ par CDE22, 90€ par la ligue.

Condition requises
  • Etre licencié à la FFE
  • Être dans l’année de ses 16 ans pour faire acte de candidature
  • Etre inscrit en formation départementale d’arbitrage à une arme conventionnelle
Principes d’organisation
Les modules déclinés ci-dessous, doivent être consignés dans le livret de formation.

Module de formation : 60 heures
Formation effectuée au niveau ligue, zone ou national, sous la conduite d’un cadre technique agrée par la FFE .
Module en situation : 40 heures (séances, préparations et dossier pédagogique)
Animation d’un cycle de 12 séances avec un minimum de 6 personnes.
L’animateur fédéral ne peut pas être seul, en face à face pédagogique, durant ses interventions.
Un dossier pédagogique doit restituer l’action menée par le candidat durant ce stage pratique.

 

 

Connaissances spécifiques

–      Le lexique

–      L’esprit du jeu & sa logique interne

–      Le règlement des épreuves de jeunes et règlement international (programme arbitre départemental)

–      Cadre réglementaire du club

Connaissances pédagogiques

–      Les principes de sécurité

–      Les principes d’organisation et d’animation d’une séance

–      L’attitude pédagogique à tenir face aux différents publics

 Savoir-faire techniques

–      Démontrer les actions techniques élémentaires dans les 3 armes sous forme de duos

–      Analyser la phrase d’armes aux 3 armes et tenir une feuille de poule (niveau blason vert)

–      Tirer aux 3 armes

 Savoir-faire pédagogiques

–      Préparer la séance par écrit

–      Animer une séance dans une arme donnée. Il donne les objectifs, les consignes, les critères de réussite et il utilise un vocabulaire adapté auprès du public concerné

–      Animer une séance d’escrime à 2 mains

–      Réguler son action en fonction des comportements observés

–      Organiser le groupe, les rotations, les temps de travail et de récupération

–      Adopter une posture et s’exprimer face au groupe

Principes de l’évaluation

Il ne s’agit pas de sanctionner, mais bien de vérifier si les compétences sont maitrisées et de proposer de poursuivre la formation si c’est nécessaire.

Sont évaluées :- Les connaissances, sous forme de devoirs écrits, de QCM ou d’épreuves orales.

  • Les savoir-faire, en situation pratique au cours des stages de formation, duos, situations pédagogiques, assauts, arbitrage.
  • Les compétences ou savoir faire-faire, sur la base d’un dossier de stage et d’une note du tuteur sur le stage en situation.

 

 

 

Informations récupérées sur le site FFE