Règlement intérieur du Cercle de l’épée

Article 1

Une séance d’essai gratuite est proposée suivant le planning affiché dans la salle d’armes.

Article 2

Il est formellement interdit de jouer avec un objet ne concernant pas l’escrime (balle, raquette, etc.) sauf si l’encadrant l’autorise.

Article 3

Il est formellement interdit d’amener des substances illégales ou de l’alcool au sein du Club. De même, il est formellement interdit de fumer dans les locaux du Club.

Article 4

Aucun objet précieux ne devra être laissé au vestiaire ou sans surveillance dans la salle d’armes. En cas de perte ou de vol, le Club ne pourra en aucun cas être tenu pour responsable.

Article 5

Pour tout ce qui concerne la pratique de l’escrime et le respect des encadrants, la référence est le règlement intérieur de la Fédération Française d’Escrime – FFE.

Article 6

Pour toute activité pratiquée au sein du Club, le parent d’un enfant mineur doit le confier et le reprendre auprès du Maître d’armes. Le parent doit donc s’assurer de la présence effective du Maître d’armes à l’intérieur de la salle d’armes avant de quitter l’enfant. Si l’enfant est autorisé à quitter seul la salle, son parent doit le signaler par écrit au Maître d’armes. Cette autorisation devra alors préciser si elle est donnée pour un cours particulier (date et heure à préciser) ou pour toute la saison d’escrime.

Article 7

Le matériel prêté devra être entretenu par le locataire. Tout matériel détérioré, perdu ou volé, y compris en compétition, devra être remboursé. Une caution est demandée obligatoirement pour tout prêt de matériel. Le matériel utilisé par un mineur sera remis aux parents qui en sont locataires et responsables.

Article 8

Le matériel prêté ne peut être utilisé qu’au sein du Club, en compétition ou lors d’une démonstration et uniquement sous la responsabilité du Maître d’armes.

Article 9

Lors d’un transport, toutes les armes doivent être protégées dans un sac de sport adapté.

Article 10

En cas de bris de lame, quelles que soient les circonstances, le tireur doit le signaler à l’encadrant. Une somme de 10 € sera facturée par lame brisée.

Article 11

Aucun prorata de cotisation n’est appliqué. Par conséquent, en cas de départ d’un tireur en cours d’année, quelque soit la cause, il n’est procédé à aucun remboursement de cotisation même partiel.

Article 12

Chaque tireur tire en compétition dans sa catégorie sauf surclassement autorisé par le Maître d’armes.

Article 13

Chaque tireur devra acheter son gant et son fil de corps à compter de la 2ème année et sa sous cuirasse 800 N à compter de la 3ème année de pratique.

Article 14

Lors d’un déplacement pour une compétition le club ne rembourse pas les frais de déplacement. Cependant il est prévu de pouvoir bénéficier d’une réduction d’impôts. Pour ce faire, demander au club les documents nécessaires pour la déclaration de revenus.